L’OM attaqué pour Milik, Nantes fait une grande annonce !

L’OM attaqué pour Milik, Nantes fait une grande annonce !

La rumeur envoyant Arkadiusz Milik au FC Nantes n’en est plus une. Le président des Canaris a confirmé l’intérêt du récent vainqueur de la Coupe de France. 

Pendant les matchs internationaux, Arek Milik a pris la parole pour clarifier son avenir. S’il a beaucoup de mal à s’entendre avec Jorge Sampaoli et bénéficie d’un temps de jeu réduit malgré son efficacité sur l’ensemble de la saison, l’ancien du Napoli entend bien continuer l’aventure à l’OM, où il se sent bien. La perspective de disputer la Ligue des Champions le motive à retrouver une place de titulaire et son meilleur niveau. Et même si le Polonais n’a pas su répondre présent dans le match très attendu contre le Feyenoord Rotterdam au Vélodrome, il peut tout de même apporter son expérience de la compétition et son poids offensif à l’OM pour faire bonne figure en C1.

Kita va faire sonner le téléphone de l'OM

Malgré ces belles perspectives et ces paroles rassurantes, Pablo Longoria entend aussi l’autre son de cloche, à savoir que son entraineur ne compte pas véritablement sur lui, et est prêt à s’en séparer si cela lui permet de récupérer un joueur avec un profil qui lui convient plus. Résultat, Marseille sera à l’écoute des offres. Cela tombe bien, le FC Nantes va se bouger en ce sens. Ou du moins tenter sa chance. Qualifié pour l’Europa League grâce à sa victoire en Coupe de France, la formation d’Antoine Kombouaré s’intéresse à l’avant-centre de l’OM.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Arek Milik (@arekmilik)

Son président Waldemar Kita le dit haut et fort dans le Quotidien du Sport. « Est ce que c’est un coup de com’ ? (Agacé) Non, absolument pas un coup de com’ ! C’est un buteur, un très bon joueur et à ce titre, il nous intéresse. Mais avant toute chose, nous devons parler avec le club. C’est une idée, je ne sais pas d’ailleurs comment elle est sortie… », a livré le dirigeant polonais, qui ne veut pas que le rapprochement soit fait uniquement en raison de sa nationalité similaire à celle de Milik. « Quand ça intéresse les gens, je suis Polonais. Mais cela n’a rien à voir. J’ai des origines polonaises, dont je suis fier, mais un seul passeport, et il est français », a souligné Waldemar Kita, qui a avoué qu’il attendait un peu que le mercato se décante pour contacter l’OM, mais qu’il allait le faire.