Kevin Strootman, le cauchemar de retour à Marseille ?

Kevin Strootman, le cauchemar de retour à Marseille ?

Icon Sport

Prêté à Cagliari cet été pour une saison, plus une deuxième en option, Kevin Strootman pourrait finalement retrouver l’Olympique de Marseille dès cet hiver. Le milieu de terrain ne donne pas entière satisfaction au club italien qui s’agace de ses blessures. Une mauvaise nouvelle pour le président marseillais Pablo Longoria.

Alors que le mercato hivernal n’ouvrira ses portes que le 1er janvier prochain, un dossier épineux menace déjà l’Olympique de Marseille et son président Pablo Longoria. Afin d’équilibrer les comptes du club phocéen, le dirigeant avait poussé certains indésirables vers la sortie. A commencer par Kevin Strootman qui n’entrait absolument pas dans les plans de l’entraîneur Jorge Sampaoli. Le milieu de terrain a donc été prêté à Cagliari cet été pour une saison, plus une deuxième en option.

Strootman jugé trop fragile

Autrement dit, le joueur sous contrat jusqu’en 2023 avait de grandes chances de ne plus remettre les pieds à la Commanderie. Seulement voilà, Kevin Strootman pourrait bien revenir dès cet hiver dans la mesure où Cagliari souhaite interrompre son prêt. L’actuelle lanterne rouge de Serie A prépare un mercato mouvementé pour rebâtir son effectif et ne conserver que les éléments les plus fiables. Et si l’on en croit La Gazzetta dello Sport, Kevin Strootman n’en fait pas partie, le club italien estimant que le Marseillais se blesse trop souvent.

Il est vrai que le milieu de 31 ans, qui a disputé neuf matchs cette saison toutes compétitions confondues, en a manqué quatre en raison de pépins physiques. Le total n’est pas énorme mais il suffit pour inciter Cagliari à se séparer d’un joueur pourtant titularisé à huit reprises cette saison. Reste à savoir si les Italiens auront la possibilité de rompre l’accord passé avec l’Olympique de Marseille, qui n’aura sûrement aucun intérêt à récupérer son indésirable. Et ce même si le club olympien paye déjà 70 % du salaire de Kevin Strootman pendant son prêt.