Accord total, Alexis Sanchez arrive à l'OM !

Accord total, Alexis Sanchez arrive à l'OM !

Icon Sport

Dans un climat de tension entre les joueurs et Igor Tudor, l’OM va tout de même accueillir une bonne nouvelle avec la signature d’Alexis Sanchez.

Le gros coup offensif de l’Olympique de Marseille se confirme au mercato. A en croire les informations de la Gazzetta dello Sport, tous les feux sont au vert pour la signature d’Alexis Sanchez en Provence. En effet, dans son édition du jour, le journal aux pages roses dévoile que l’international chilien va signer un contrat de deux ans en faveur du club phocéen. La Gazzetta n’utilise plus le conditionnel et affirme que tout est réglé pour la signature d’Alexis Sanchez à l’Olympique de Marseille, avec un salaire de 3 millions d’euros par an à la clé, soit deux fois moins que ce que l’ancienne star du FC Barcelone touchait à l’Inter Milan. Par ailleurs, l’agent d’Alexis Sanchez est attendu à Milan ce mardi afin de signer la rupture du contrat avec les Nerazzurri, avec qui le Chilien était lié jusqu’en 2023.

La presse italienne unanime, accord Sanchez-OM

La signature d’Alexis Sanchez à l’OM ne fait désormais guère de doutes puisque la Repubblica confirme également l’accord de principe entre l’international chilien de 33 ans et le vice-champion de France en titre. Motivé à l’idée de jouer la Ligue des Champions pour laquelle il sera un titulaire indiscutable, Alexis Sanchez a rapidement donné son accord pour rejoindre l’OM, avant même de savoir les sacrifices financiers qu’il allait devoir réaliser. Par ailleurs, le Phocéen indique que les discussions avancent très bien entre l’entourage d’Alexis Sanchez et le club marseillais. Précision importante du média pro-OM : le Chilien était initialement une piste de Jorge Sampaoli, lequel a depuis démissionné. Mais le nouvel entraîneur Igor Tudor, conscient des qualités exceptionnelles du joueur, a validé sa venue. Avant d’officialiser la signature clinquante d’Alexis Sanchez, l’OM aimerait par ailleurs se délester du salaire d’un joueur offensif en attaque afin de libérer de la masse salariale et d’éviter l’embouteillage.