LOSC : N’en déplaise à Yilmaz, Lille peut craquer

LOSC : N’en déplaise à Yilmaz, Lille peut craquer

Lille a son destin en mains dans la course au titre, mais les points perdus face à Saint-Etienne donnent des raisons au PSG d’y croire. A juste titre ?

« Ne vous inquiétez pas, on va être champions. Bien sûr qu’on va être champions. Vous allez voir, on va être champion la semaine prochaine. Contre tout le monde, vous allez voir ». C’est par ces mots que Burak Yilmaz a réconforté ses coéquipiers juste après le coup de sifflet du 0-0 concédé contre Saint-Etienne dimanche dernier. Un message volontairement rassurant alors que le LOSC a laissé filer deux points, et n’a désormais plus le droit à l’erreur sur le terrain d’Angers. Le PSG, revenu à une longueur, devra battre Brest et espérer un faux-pas des Nordistes pour conserver sa couronne. Et cette pression, les Dogues de Christophe Galtier la ressentent réellement, assure Ludovic Obraniak, qui a remporté le dernier titre de Lille, en 2011. Pour l’ancien lillois, le faux-pas contre Angers est malheureusement possible, même si la tendance reste positive. 

« La configuration contre Angers leur sera plus favorable. Il n’y aura pas d’autre choix que d’aller gagner face à une équipe qui va aussi sûrement essayer de jouer au foot. Je ne pense pas que cette équipe manque de caractère ou qu’elle a peur. Elle a renversé le match à Lyon et a été capable de s’imposer à Paris (1-0). Elle se tend juste un peu car le titre est là, à portée de main », a souligné le consultant dans les colonnes du Parisien. Un message plutôt rassurant, même si le scénario vécu contre l’ASSE oblige désormais Lille à gagner. Mais à écouter Christophe Galtier après le match contre les Verts, l’essentiel était surtout de ne pas perdre contre des Stéphanois très en jambes en cette fin de saison, et la confiance en vue d’une victoire cruciale sur le terrain du SCO est totalement à Lille.