Bordeaux : King Street injecte 40 ME pour sauver les meubles

Bordeaux : King Street injecte 40 ME pour sauver les meubles

Icon Sport

La crise du coronavirus impacte fortement les clubs européens et les Girondins de Bordeaux n’échappent évidemment pas à la règle.

Plombés par la pandémie, les Girondins de Bordeaux ont du s’en remettre à leur actionnaire King Street afin de respirer un peu mieux. Selon les informations de Sud Ouest, le club au scapulaire a augmenté ses fonds propres de 40 ME en décembre, lui permettant ainsi de passer l’épreuve de la DNCG en couvrant le déficit de l’exercice estimé à environ 80 ME hors ventes. Le média dévoile que désormais, le capital social du club s’élève à 83,4 ME.