Les notes de France-Espagne : Pogba la classe, Varane la sécurité

Les notes de France-Espagne : Pogba la classe, Varane la sécurité

Photo Icon Sport

Lloris 6 : Rarement Hugo Lloris n’aura eu aussi peu de travail face à une formation de top niveau européen. Une ou deux bonnes sorties, un ou deux tirs peu appuyés de captés, et c’est tout. Par contre, même si le terrain ne l’aidait pas, le jeu au pied est toujours aussi peu rassurant. 
Debuchy 6,5 : Le latéral droit a disputé 90 minutes, et cela lui a permis de monter en puissance. Présent offensivement, il n’a pourtant pas été précis dans la finition, mais a bien bouché son côté. Bien intervenu et toujours frais en fin de rencontre, il a bien aidé à tenir le score.  
Varane 7,5 : L’assurance tous risques. Présent physiquement, aucun risque inutile, une relance propre, et une belle vitesse de course pour son gabarit afin de couper les balles en profondeur. Du solide et une bonne entente avec Sakho.
Sakho 7 : Si Varane jouait presque le rôle de « libéro », Sakho avait le marquage de Diego Costa pour lui. Il a excellemment pris l’attaquant de la Roja, avec une prise de bec tout au long de la deuxième période pour muscler un peu les débats. Des relances appliqués même s’il y a eu deux dégagements « vrillés » qui font mauvais genre. 
Evra 5,5 : Présent dans l’impact, il a coupé quelques ballons chauds en première période. Peu aidé défensivement, il a parfois été dépassé, mais sans grosses erreurs à sa charge.  
Matuidi 5 : Trop peu de ballons grattés par rapport à son niveau du Mondial, le Parisien n’a pas vraiment été à son aise, surtout lorsqu’il se décale à gauche, où il a moins d’impact que plein axe. 
Pogba 7,5 : A ce niveau, prendre autant de risques à chaque ballon joué relève de la folie. Mais le Turinois a souvent eu raison, permettant à son équipe de jouer vers l’avant, avec un jeu long toujours aussi précis et dosé. Dans les petits espaces, impossible de lui prendre le ballon, et on peut ajouter à cela quelques gri-gris pour amuser la galerie, pas toujours nécessaires, sauf pour le public qui s’est parfois bien embêté quand même
Valbuena 7 : Une grosse activité, de la bonne volonté et un jeu souvent juste, même s’il a disparu de la circulation par moments. Il a répondu physiquement au défi espagnol, et a été comme souvent dans le coup sur toutes les occasions, avec une passe décisive inspirée pour Rémy sur le but.  
Sissoko 6,5 : Sur le côté droit, Sissoko a montré qu’il n’était pas là par hasard, défiant physiquement les Espagnols et passant même à plusieurs reprises. Son jeu en puissance a beaucoup surpris, et son repli défensif a fait du bien, avant qu’il ne baisse de rythme après le repos. 
Griezmann 3,5 : Match raté pour l’ailier, très discret et qui n’a quasiment jamais osé provoquer la défense espagnole. Une bonne remise pour Benzema, et sinon, du jeu court avec du déchet, un ballon empêtré dans ses pieds, il nous avait habitué à beaucoup plus tranchant.
Benzema 6 : Bien seul devant par moment, il a rempli sa mission en marquant un but injustement refusé pour hors-jeu. A l’origine du but de Rémy tout de même, il a toutefois fait quelques mauvais choix, même s’il n’a pas rechigné sur le pressing et les duels, ce qui n’est pas vraiment sa tasse de thé.