Le Graët viré, Mbappé mène la révolte en plein scandale !

Le Graët viré, Mbappé mène la révolte en plein scandale !

La virulente sortie de Noël Le Graët sur Zinedine Zidane était totalement gratuite, et elle provoque une vive réaction en France. Kylian Mbappé en personne mène la révolte !

Trois semaines après la fin de la Coupe du monde et la défaite aux tirs au but face à l’Argentine, Didier Deschamps a été prolongé dans ses fonctions pour quatre ans, jusqu’à la prochaine Coupe du monde. Après cette annonce qui a mis fin à un suspense très court, une petite séance de communication a été mise en place. Didier Deschamps s’est montré très sobre, avec cette annonce effectuée devant les tauliers de la Fédération Française de Football pour confier sa joie de continuer l’aventure en Bleu. 

Le Graët aurait snobé Zidane

Président de la Fédération, Noël Le Graët a souhaité prendre la parole de son côté après avoir cédé à toutes les exigences de son sélectionneur, notamment sur la durée de quatre ans qui a beaucoup fait parler. Presque plus que sa prolongation en elle-même. Le dirigeant français a tenu à préciser certaines choses, notamment en ce qui concerne Zinedine Zidane. Avec une attaque totalement gratuite sur l'avenir de Zizou. « Zidane au Brésil ? Je ne sais pas, ça m'étonnerait. Il fait ce qu'il veut, ça ne me regarde pas. Je n'en ai rien à secouer, il peut aller où il veut ! Je ne l'ai jamais rencontré, on n'a jamais envisagé de se séparer de Didier. Zidane a tenté de me joindre ? Certainement pas, je ne l'aurais même pas pris au téléphone », a livré Le Graët avec un certain dédain qui a eu le don de faire réagir. 

Ces propos tenus sur RMC ont été pris comme un vrai manque de respect, et notamment par un Kylian Mbappé qui a visiblement rapidement entendu parler de cette attaque verbale assez salée sur le légendaire numéro 10 des Bleus, qui a déjà fait ses preuves en tant qu’entraineur avec trois Ligues des Champions remportés. « Zidane, c’est la France, on ne manque pas de respect à la légende comme ça », a prévenu le meilleur buteur du dernier mondial, qui lance un énorme pavé dans la mare. 

Mbappé s'énerve, la France lui dit merci

En tout cas, cette sortie virulente contre celui qui est son patron à la FFF ne surprendra personne. Tout d’abord, Zinedine Zidane est un joueur que Mbappé admire, et il fait partie des techniciens par lesquels il aimerait être entrainé dans sa carrière pour devenir encore plus fort. Un monument qu’il ne faut pas toucher selon l’attaquant du PSG, qui ne manque pas l’occasion de se payer un Le Graët qu’il ne porte pas dans son coeur, notamment depuis l’affaire de l’été 2021. Mbappé ne s’était pas vraiment senti soutenu par le dirigeant breton après les insultes racistes reçues suite à son pénalty manqué face à la Suisse, et il n’avait pas manqué de le faire savoir. Depuis, il avait mené le bras de fer notamment pour la renégociation des droits à l’image des joueurs tricolores. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

Mais désormais, cette prise de parole qui permet de remettre Le Graët à sa place, a été saluée sur les réseaux sociaux. Même le journaliste Benjamin Da Silva, qui commentaire en direct un match de Liga, a apprécié cette initiative de l’international français. Les « mercis » ont fusé de partout, pour ce post sur Twitter qui a récolté des centaines de milliers de « likes ». Une preuve qu’on ne touche pas à une icône comme Zidane, surtout quand on est patron de football français.. Et d’autant que ZZ a eu une attitude impeccable dans cette histoire, ne prenant pas la parole pour mettre la pression comme il aurait pu le faire, et acceptant sans broncher la décision de Didier Deschamps de prolonger son contrat sur le très long terme.  

Du côté du clan Le Graët, le malaise est évident, même si on tente de désamorcer la bombe lancée par le président de la Fédération Française de Football. « Le président a de très bons rapports avec Zidane. Ils ont échangé encore récemment lors du Ballon d'Or. Noël Le Graët sait précisément ce qu'il représente dans l'histoire du football français. En s'exprimant de cette manière, Noël Le Graët a souhaité indiquer que Zidane a la possibilité d'aller où il le souhaite. Que toutes les possibilités s'offrent à lui », a confié un proche de NLG, ce qui n'est pas réellement une explication sérieuse. Les prochaines heures pourraient être chaudes du côté de la FFF où l'on n'avait pas réellement besoin de cela ces derniers temps.