Larqué accuse l'arbitre de France-Allemagne !

Larqué accuse l'arbitre de France-Allemagne !

Icon Sport

Mardi soir, la France a réalisé un premier gros coup dans cet Euro en battant l’Allemagne à l’Allianz Arena de Munich (1-0). Mais l'arbitre de ce choc a provoqué bien des débats.

Tout en maîtrise défensive, les hommes de Didier Deschamps auraient pu aggraver le score, mais l’arbitrage de Carlos Del Cerro Grande n’a pas aidé. Les buts de Kylian Mbappé et Karim Benzema ont logiquement été refusés pour hors-jeu. En revanche, c’est un petit miracle que les Allemands aient terminé la partie à onze. Effectivement, Antonio Rudiger aurait pu être exclu pour sa morsure sur Paul Pogba, tout comme Robin Gosens pour sa volée dans la tête de Benjamin Pavard. Sans parler du tacle par derrière de Mats Hummels sur Kylian Mbappé, cela commence à faire beaucoup. Sur l’antenne de BFM TV, Jean-Michel Larqué a dénoncé un véritable scandale d’arbitrage, ce dont Didier Deschamps n’a toutefois pas souhaité parler après la précieuse victoire de son équipe dans ce premier match de la France à l’Euro. S'il n'est pas allé jusqu'à qualifier l'officiel de « salaud » comme l'avait fait son regretté compère Thierry Roland en 1976, l'ancien capitaine des Verts a frappé fort.

« Il saute le genou en avant, à hauteur de la tempe du visage de Pavard. En sachant pertinemment qu'il n'aura pas le ballon, que ce qu'il fait est dangereux. Et l'arbitre qui doit veiller à l'intégrité physique des joueurs, se penche alors que Pavard est KO. Mais il n'y a pas eu de carton ni rien du tout. Je veux bien qu'il y ait la VAR aujourd'hui et que 95% des décisions importantes soient prises avec la VAR... Les arbitres sur le terrain ne servent plus à rien. Le penalty sur Mbappé, la charge sur Pavard... Comment il ne peut pas mettre de carton jaune ? C'est proprement scandaleux » s’est désolé Jean-Michel Larqué, très agacé et qui espère que l’arbitrage sera d’un bien meilleur niveau pour l’Equipe de France lors des prochains matchs de l’Euro. Début de réponse dès samedi à 15 heures avec le second match des Bleus. Ce sera à Budapest face à la Hongrie dans un stade plein à craquer.