La démission de Le Graët demandée à la FFF !

La démission de Le Graët demandée à la FFF !

Icon Sport

Noël Le Graët est de plus en plus dans la tourmente. Après des propos envers Zinédine Zidane qui ont provoqué de nombreuses réactions, plusieurs acteurs majeurs du football français ont demandé la démission de celui qui occupe le poste de président de la Fédération française de football. Le Conseil national de l'éthique de la FFF demande également le retrait de l'ancien maire de Guingamp.

Cette déclaration de Noël Le Graët sera peut-être fatale pour le président de la FFF, en place depuis plus de 10 ans et qui n'est visiblement soutenu par personne. Alors qu'un comité exécutif extraordinaire doit se réunir mercredi 11 janvier pour discuter de la sortie de Le Graët, c'est le Conseil national de l'éthique de la FFF qui demande la démission du patron de l'équipe de France. Au cours d'un entretien accordé au journal l'Équipe, Patrick Anton a réclamé le départ de l'ancien président-directeur général de la Ligue professionnelle de football (LFP)

Le Conseil national de l'éthique de la FFF demande la démission de Le Graët

« On appelle le président de la Fédération au retrait de ses fonctions et donc à sa démission. On a besoin d'un pouvoir qui soit fort et serein, ce qui malheureusement n'est plus le cas. Concernant le président de la Fédération, si bien évidemment on n'entend pas saisir une commission de discipline, on ne peut que lui demander de se retirer, dans l'intérêt supérieur du football. Mais on ne va pas gâcher les bons résultats financiers et sportifs de la FFF par un feuilleton qui relève plus de la page des faits divers que de la rubrique football. Il faut de la sérénité pour que l'on passe à autre chose. Le président Le Graët a tenu des propos qui démontrent qu'il a perdu un peu de sa lucidité. C'est un homme qui est fatigué, qui a besoin de passer à autre chose. Gouverner une Fédération qui a deux millions de licenciés suppose que l'on ne perde pas son calme et sa sérénité comme il l'a fait » a confié l'ancien arbitre, désormais patron du Conseil national de l'éthique de la FFF. Le temps semble compté pour Noël Le Graët, visiblement dos au mur.