EdF : Ripoll récompensé après les JO, c’est fou

EdF : Ripoll récompensé après les JO, c’est fou

Les échecs à l’Euro espoirs et aux Jeux Olympiques ont fait de Sylvain Ripoll une cible idéale pour le public français, qui ne comprend pas comment le technicien peut rester en place avec un jeu déployé aussi quelconque, et des résultats décevants dans les phases finales. 

Certes, il ne faut pas oublier que les espoirs tricolores se sont qualifiés pour les Jeux Olympiques, ce qui n’était plus arrivé depuis 1996. Mais deux échecs consécutifs en quelques semaines pour le pays des champions du monde, ce serait rédhibitoire dans beaucoup de sélections. Pas en France, où Noël Le Graët préfère regarder le bilan en matchs officiels, avec seulement 4 défaites en 34 matchs, et la bonne entente avec Didier Deschamps pour le passage chez les A. Selon L’Equipe, il se murmure même que Sylvain Ripoll pourrait voir son contrat, qui arrive à échéance en 2022, être prolongé. S’il a parfois eu des relations difficiles avec certains joueurs prometteurs, Boubacar Kamara et Wesley Fofana par exemple récemment, l’ancien coach du FC Lorient ne fait pas beaucoup de vagues, et a le mérite de vouloir continuer à ce poste.

Car selon le quotidien sportif, la réalité est brutale et la FFF ne dispose pas de beaucoup de candidats pour entrainer les espoirs. Cette position ne fait pas vraiment rêver les entraineurs, qui savent qu’ils perdent en général leurs meilleurs joueurs pour aller chez les A, et que les autres ne sont pas toujours motivés à l’idée de disputer des matchs internationaux assez peu suivis. Faute de concurrence, Sylvain Ripoll pourrait donc rester en place pour les années à venir. Voilà qui ne ravira pas vraiment les consultants et suiveurs de l’équipe de France espoirs, qui ont plutôt tendance, à l’image de Daniel Riolo, à se désespérer.