EdF : Maracineanu doit demander la démission de Le Graët pour Riolo

EdF : Maracineanu doit demander la démission de Le Graët pour Riolo

Icon Sport

En juin 2019, Daniel Riolo et Jérôme Rothen étaient suspendus une semaine d’antenne sur RMC après une blague potache sur les conquêtes féminines de Neymar.

Cet épisode a été oublié par les suiveurs de la radio, mais refait surface à l’heure où Noël Le Graët a tenu des propos très maladroits sur les joueuses de l’Equipe de France féminine. Au micro de RMC, le patron de la Fédération Française de football a indiqué que les Bleues pouvaient se « tirer les cheveux », cela lui était égal. Une phrase absolument scandaleuse aux yeux de Daniel Riolo, bien placé pour savoir que les dérapages sont possibles, mais qui estime qu’il s’agit de la bourde de trop pour Noël Le Graët. Au micro de RMC, le chroniqueur de l’After Foot a exigé des sanctions et des réactions politiques après cette nouvelle sortie de route de la part de celui qui est candidat à sa succession à la tête de la FFF.

« Cette phrase de Le Graët n’a pas suscité tant de réactions que cela, j’attends encore que certains médias en parlent. J’aimerais que l’on relève le scandale de cette phrase. On sait depuis longtemps que Le Graët ne maîtrise plus son langage et est indigne de représenter le football, on n’avait pas attendu cette phrase pour le savoir. Je me souviens que nous (Riolo et Rothen) pour une blague foireuse, on a été suspendus d’antenne une semaine et Roxana Maracineanu en personne a fait un tweet pour que l’on se fasse virer. J'attends donc le tweet de sa ministre de tutelle, elle doit demander à ce que Noël Le Graët démissionne. C'est la moindre des choses si elle est cohérente avec ce qu'elle a demandé pour nous. Nous, on ne représente pas l’Equipe de France, le foot féminin. Certains disent que nous sommes mal placés pour parler de ça au vu de notre blague foireuse, ok très bien. Mais ce n’est pas parce qu’on a dit une connerie une fois que l’on ne peut pas en parler. La phrase de Le Graët, c’est vraiment lamentable et je pense même que c’est pire que notre blague de l’époque. C’est un mépris absolu, c’est tout Noël Le Graët. Il n’en a rien à cirer de rien » a lancé Daniel Riolo, véritablement choqué par le dirigeant breton de 79 ans.