EdF : Le PSG recalé, Le Graët calme Zidane

EdF : Le PSG recalé, Le Graët calme Zidane

Icon Sport

Prêt à attendre que le poste de sélectionneur se libère, Zinedine Zidane n’est pas encore entré en contact avec la Fédération Française de Football. Le président Noël Le Graët veut d’abord discuter avec l’actuel coach Didier Deschamps.

Zinedine Zidane affiche son ambition. Transparent, l’ancien entraîneur du Real Madrid a confirmé qu’il souhaitait devenir sélectionneur de l’équipe de France. Et pourquoi pas dans quelques mois après la Coupe du monde 2022, moment où le contrat de Didier Deschamps prendra fin ? Ce n’est visiblement pas la priorité de Noël Le Graët. Invité sur le plateau de Télématin, le président de la Fédération Française de Football a démenti tout contact avec Zinedine Zidane.

Le Graët et son ami Deschamps

Mais surtout, le dirigeant a mis l’accent sur son lien particulier avec l’actuel sélectionneur. « Zidane, je le connais bien mais pour le moment, vous savez mon attachement à Didier Deschamps, a tempéré le patron du football français. Il (Zidane) dit "si la place est libre" donc il ne veut pas lui piquer. Je n'ai jamais abordé le sujet avec Zidane, ce n'est pas correct. Je m'entends parfaitement bien avec Didier, on vit une aventure peu commune, ça fait dix ans qu'on travaille ensemble. Dix ans d'amitié et dix ans de bons résultats. »

« Si Didier Deschamps sera là après la Coupe du monde ? On ne sait pas. Ça dépendra de son envie, je vais recevoir Didier dans les jours qui viennent à Guingamp pour bavarder et voir dans quel état d'esprit il est, a indiqué Noël Le Graët. On ne peut pas décider comme ça, ce sera après la Coupe du monde. Pour le prochain sélectionneur, ce sera au prochain président de la FFF de décider. Je ne peux pas décider. » Rien de très rassurant pour Zinedine Zidane qui vient de refuser une offre du Paris Saint-Germain.