EdF : La FFF visée par une mission d’inspection

EdF : La FFF visée par une mission d’inspection

Icon Sport

Dans un communiqué officiel publié ce vendredi, le ministère des Sports a annoncé l’ouverture d’une mission d’inspection à l’encontre de la FFF.

A la suite de la rencontre entre Noël Le Gaët et Amélie Oudéa-Castéra, le ministère des Sports a annoncé dans un long communiqué l’ouverture d’une mission d’inspection à l’encontre de la Fédération Française de Football, à la suite des révélations du magazine So Foot au sujet de Noël Le Gaët. Pour rappel, le président de la FFF est visé par des accusations de discriminations sexistes, ce à quoi le patron du football français a réagi avec l’annonce d’une plainte contre le magazine.

Le Graët et la FFF visés par une mission d'inspection

«  La ministre des Sports et des jeux Olympiques et Paralympiques a reçu, ce matin, vendredi 16 septembre, le Président de la Fédération Française de Football, Noël Le GRAET, accompagné de la Directrice générale de cette Fédération, Florence HARDOUIN. Cet entretien a notamment permis à la ministre d’entendre le Président de la FFF sur le contenu de l’article de presse publié par le magazine SO FOOT, le 8 septembre dernier. Elle a pris bonne note des explications des deux dirigeants sur les faits rapportés par la presse et des raisons pour lesquelles la Fédération a souhaité déposer plainte en diffamation contre le magazine SO FOOT. La ministre leur a indiqué qu’elle allait engager une mission de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR) d’audit et de contrôle sur le pilotage de la Fédération et le respect des obligations qui s’y attachent » explique le ministère des Sports dans son communiqué avant de conclure. « La ministre a rappelé qu’il était impératif que la FFF poursuive ses activités dans le respect absolu de tous les salariés, quel que soit leur niveau hiérarchique, et en veillant activement à la prévention et à la lutte contre toutes les formes de discriminations et de violences, notamment sexistes et sexuelles ». Le climat se tend comme rarement à la FFF à seulement quelques semaines de la Coupe du monde au Qatar.