EdF : Kurzawa et pas Benzema, Larqué secoue Deschamps

EdF : Kurzawa et pas Benzema, Larqué secoue Deschamps

Photo Icon Sport

Ecarté depuis son implication d’ans l’affaire Mathieu Valbuena, Karim Benzema a probablement compris qu’il ne remettrait plus les pieds en équipe de France sous les ordres de Didier Deschamps.

Le sélectionneur tricolore a toujours été clair, il faut être irréprochable en dehors des terrains pour avoir le privilège d’être invité à Clairefontaine. Pourtant, d’autres exemples montrent que le technicien n’est pas aussi sévère avec certains joueurs dont Layvin Kurzawa. Après avoir reconnu ses insultes contre Deschamps dans une vidéo, le latéral gauche a toujours les faveurs du boss. Une situation inacceptable pour Jean-Michel Larqué qui réclame une explication.

« D’un côté il y a Benzema, de l’autre Kurzawa, et il va falloir qu’on m’explique. A un moment ou un autre, il faudra que le sélectionneur nous dise la vraie vérité parce qu’on a d’un côté Benzema empêtré dans une affaire crado, c’est vrai, mais avec l’un de ses coéquipiers plus qu’avec le sélectionneur. De l’autre c’est Kurzawa dans une soirée chicha qui, lui, a clairement visé le sélectionneur », a comparé le consultant de RMC.

Larqué taille Kurzawa

« Benzema est juste titulaire au Real et possède un palmarès long comme le bras, et Kurzawa est très moyen au PSG, a poursuivi Larqué. Il fait même regretter aux supporters parisiens que Maxwell ait pris sa retraite… » Rappelons que l’ailier du Bayern Munich Kingsley Coman garde aussi la confiance de Deschamps malgré sa condamnation pour violences conjugales.