EdF : Griezmann insupportable dans le vestiaire, la révélation choc

EdF : Griezmann insupportable dans le vestiaire, la révélation choc

Le retour de Karim Benzema en équipe de France n'a pas été accepté par Antoine Griezmann, qui se fait allumer pour son comportement.

Avec l’élimination des Bleus en 1/8e de finale face à la Suisse, les critiques sont tombées sur l’équipe de France. Tout d’abord sur le plan sportif bien évidemment, avec des questions sur le niveau peu convaincant de Kylian Mbappé ou bien la plongée abyssale de la défense tricolore, qui a tout de même encaissé six buts en quatre matchs. Enfin au niveau tactique, ou les choix de Didier Deschamps n’ont vraiment pas convaincu, surtout le fait de changer de système au moment de jouer la Suisse, pour le premier match couperet. Sur le plan extra-sportif, il y a aussi visiblement beaucoup à dire, car les informations sont sorties sur un clash surprenant dans la tribune des familles des joueurs, dans une attitude peu glorieuse chez les Rabiot, Pogba ou Mbappé. De son côté, le truculent Romain Molina a décidé de passer la dernière couche, notamment dans les relations en interne au sein du groupe. Et il apparait que le retour de Karim Benzema a été plutôt mal vécu, notamment auprès de Paul Pogba et Antoine Griezmann. Les deux champions du monde ont vu leur image  passer au second plan, au propre comme au figuré, explique l’informateur sur sa chaine Youtube. 

« Il y a eu un problème notamment avec les visuels au sein de la Fédé. Il y a des joueurs qui se plaignaient de voir trop de visuels avec Karim Benzema. Alors, on ne va pas citer Antoine Griezmann car ce serait méchant de rappeler que Griezmann, même à la Coupe du monde, il casse les c… à tout le monde parce qu’il a un égo démesuré. Mais son entourage parle à toute la presse donc bon… Et Paul Pogba, c’est pareil. Après, ce n’est pas juste parce que la France a perdu que ça explose. Dès 2018, il y avait beaucoup de tensions. Griezmann, c’est compliqué. Il sort plusieurs fois dans le vestiaire des phrases comme ‘heureusement que je suis là’ ou ‘je vous ai encore sauvés’. C’est vrai qu’il y a des joueurs qui ne peuvent plus d’entendre ça tout le temps », a balancé Romain Molina, qui pointe du doigt le fait que les cadres des Bleus n’étaient pas forcément ravis de voir Karim Benzema revenir en équipe de France.