EdF : Fin du bagne, Benzema a payé sa dette

EdF : Fin du bagne, Benzema a payé sa dette

Blacklisté par Didier Deschamps depuis désormais plus de cinq ans, Karim Benzema empile les buts et les actions de classe avec le Real Madrid.

Forcément, sur le plan sportif, cela donne envie de voir ce que pourrait donner sa présence en équipe de France, déjà vice-championne d’Europe et championne du monde sans lui. Mais son retour n’est pas prévu, et c’est bien ce qui désolé Vincent Duluc. La plume de L’Equipe s’étonne tout de même de voir que Didier Deschamps en veut toujours à Karim Benzema plus de cinq ans après l’affaire de la « sextape de Mathieu Valbuena ». De quoi générer une frustration, même si sur le plan du jeu, l’avant-centre formé à l’OL pourrait aussi être difficile à intégrer dans un groupe qui tourne parfaitement, estime Vincent Duluc. 

« On peut aussi constater que s’il avait été suspendu pour ce qu’il a fait Karim Benzema, il n’aurait probablement pas pris plus de cinq ans de suspension. Et là, il les a dépassés allègrement. Quand Zidane, entraineur du Real Madrid malgré tout, relance le débat, forcément ça l’oriente. Mais on ne va pas poser la question en conférence de presse à Didier Deschamps  car on aura toujours la même réponse. On s’en lasse même si la question revient toujours. Je trouve surtout ça dommage pour un joueur qui a une fin de carrière aussi brillante, aussi fantastique en club, ne puisse pas venir confronter ce crépuscule magnifique en équipe de France, où il n’a toujours pas eu un rendement qui aurait justifié une adoration internationale perpétuelle. J’aimerais voir le joueur qu’il est devenu, ce qu’il pourrait faire en équipe de France. Mais je constate que l’histoire de l’équipe de France s’est écrire sans lui, et qu’un joueur de son envergure qui arrive pourrait modifier les équilibres. Je ne sais pas ce qui serait mieux pour les Bleus, c’est compliqué », a livré le journaliste sur La Chaine L’Equipe. Un petit casse-tête sportif qui ne devrait toutefois pas être un frein à une telle arrivée, sachant que, Didier Deschamps comme tous les entraineurs, se félicitent en général de pouvoir compter sur des talents à la pelle, et préfèrent bien évidemment cela que le contraire. Malgré sa forme actuelle et sa régularité, Karim Benzema n'aura pas le droit à cette chance tant que Didier Deschamps sera en poste.