EDF : Deux Français accusés en Allemagne, les Bleus dans la sauce

EDF : Deux Français accusés en Allemagne, les Bleus dans la sauce

Icon Sport

Mercredi soir, le Bayern Munich a pris une rouste mémorable face au Borussia Mönchengladbach en 16e de finale de la coupe d’Allemagne.

C’est suffisamment rare pour être souligné, le Bayern Munich a été humilié mercredi soir sur sa pelouse de l’Allianz Arena en s’inclinant 0-5 face au Borussia Mönchengladbach. La défaite est d’autant plus stupéfiante que Julian Nagelsmann avait aligné une équipe proche du onze type avec Neuer, Davies, Lucas Hernandez, Upamecano, Pavard, Kimmich, Goretzka, Sané, Müller, Gnabry et Lewandowski. Sur le papier, l’équipe du Bayern Munich avait de l’allure mais sur le terrain, le Borussia Mönchengladbach a croqué le champion d’Allemagne en titre. Et deux joueurs sont particulièrement visés par les critiques des supporters bavarois après cette rouste infligée par Mönchengladbach au Bayern. Il s’agit de deux Français du Bayern, le latéral droit Benjamin Pavard et le défenseur central Dayot Upamecano.

Sur les réseaux sociaux, les critiques ont fusé comme rarement à l’égard des deux défenseurs du Bayern Munich et de l’Equipe de France. « Pavard et Upemaceno en une soirée ils ont perdu définitivement tout espoir d’être titulaires en Équipe de France », « Pavard veut nous faire croire qui l’est meilleur que Hakimi et Arnold on regarde les matchs frère », « Question du soir : Est-ce que Bouna Sarr ne serait pas meilleur que Benjamin Pavard ? », « Depuis que Pavard est sorti ça va mieux, c’est bizarre » ou encore « Pavard doit absolument quitter le domaine du football et aller faire du mannequinat » ont publié sur les réseaux sociaux les supporters du Bayern Munich, tout simplement effarés par les prestations de Dayot Upamecano et surtout de Benjamin Pavard lors du 16e de finale de la coupe d’Allemagne contre le Borussia Mönchengladbach. Une soirée en enfer à vite oublier pour les deux défenseurs français du Bayern, qui devront se relancer samedi en championnat sur la pelouse de l’Union Berlin.