EdF : Deschamps menacé par Daesh, Le Graët en fait une affaire d’État

EdF : Deschamps menacé par Daesh, Le Graët en fait une affaire d’État

Photo Icon Sport

Après l’annonce de la prolongation de Didier Deschamps, Noël Le Graët a évoqué la menace de Daesh contre le sélectionneur de l’équipe de France.

La semaine dernière, des sympathisants de l’État Islamique (EI) ont diffusé des affiches pour menacer l’organisation de la Coupe du monde 2018. Des photomontages où l’on pouvait notamment reconnaître Lionel Messi, Cristiano Ronaldo ou encore Deschamps, « l’ennemi d’Allah » pris en otage, menotté et menacé par un homme armé. Alerté, Le Graët a pris cet avertissement au sérieux en confiant l’affaire au gouvernement.

« Le ministre de l'Intérieur, monsieur Collomb, s'en occupe très directement et donc je ne peux pas donner d'informations. En tout cas, on est très attentif à ce qui a été déclaré. Le ministère, en numéro un, se fait un devoir de réfléchir à la meilleure solution concernant ce dossier », a expliqué le président de la Fédération Française de Football qui, au-delà de l’aspect sportif, tient à s’assurer que son sélectionneur ne risque rien.