EdF : Tremble Thierry Henry, Olivier Giroud est là !

EdF : Tremble Thierry Henry, Olivier Giroud est là !

Buteur à deux reprises lors de ce rassemblement, Olivier Giroud s’est encore rapproché du record. L’attaquant de l’équipe de France rêve de détrôner Thierry Henry. Mais au vu des explications de Didier Deschamps, pas sûr que le sélectionneur le rappelle à nouveau.

Deux semaines auparavant, Olivier Giroud n’aurait sûrement pas imaginé un tel rassemblement avec l’équipe de France. L’attaquant des Bleus ne figurait pas sur la liste de Didier Deschamps, qui l’a finalement convoqué après le forfait de Karim Benzema. L’occasion pour le Milanais de récupérer sa place dans le onze, d’inscrire un but contre la Côte d’Ivoire (2-1), puis un deuxième face à l’Afrique du Sud (5-0). Le voilà désormais à 48 réalisations en sélections, soit trois de moins que le recordman Thierry Henry.

« Encore un but, c'est bien, a savouré Olivier Giroud après le succès contre les Bafana Bafana. Quand je suis sur le terrain, j'essaie toujours d'apporter un petit plus. J'ai un bon service d'Antoine (Griezmann, ndlr) et j'arrive à bien finir. Je suis content, c'est bon pour l'avenir. On se rapproche de Titi. Ce record, oui, je l'ai dans la tête mais ce n'est pas une obsession. Si je dois faire la passe, je fais la passe. Je pense d'abord au collectif et au bien du groupe. Ça viendra tout seul. » Enfin, à condition de revenir en équipe de France.

Olivier Giroud peut s'approcher de Thierry Henry

Certes, Olivier Giroud a prouvé qu’il pouvait encore briller avec les Bleus. Mais à travers les récentes explications de Didier Deschamps, on comprend que le sélectionneur refuse de le convoquer en tant que simple remplaçant derrière Karim Benzema. « J'ai eu une discussion avec lui comme avec beaucoup, sur le présent, a confié le technicien. L'avenir, il ne sait pas, je ne sais pas, ça dépendra de beaucoup de choses. Il a confirmé qu'il avait cette capacité à marquer. C'est très bien pour lui et le groupe, on verra pour le mois de juin. » Une manière de laisser la porte ouverte en cas de nouvelle absence importante chez les attaquants.