EdF : Benzema-Giroud, la F1 et le karting vont s’expliquer

EdF : Benzema-Giroud, la F1 et le karting vont s’expliquer

Absent des terrains avec l’équipe de France depuis plus de cinq ans, Karim Benzema fera son retour à Clairefontaine dans quelques jours.

Convoqué par Didier Deschamps pour l’Euro, il arrive avec la ferme intention de mettre fin à plusieurs années d’incompréhension au sein du football français. Avec sa forme actuelle et son statut, l’attaquant du Real Madrid est un candidat évident pour un poste de titulaire en attaque, si le sélectionneur arrive à trouver la bonne formule. De quoi reléguer Olivier Giroud au rang de remplaçant, lui qui a un mal fou à trouver du temps de jeu avec Chelsea depuis plusieurs mois désormais. Les deux hommes ont souvent été opposés, alors qu’aucune animosité n’a jamais été signalée entre eux. Même s’il y a un an, Karim Benzema avait glissé sa fameuse phrase sur la F1 (lui) et le karting (Giroud), tout en précisant que le jeu de Giroud convenait parfaitement à l’équipe de France. Forcément, les retrouvailles vont être attendues, et cela va rapidement s’apaiser avec une explication entre les deux buteurs, affirme l’ancien international tricolore Jean-Alain Boumsong. 

« En 2016, Benzema n’avait pas été sélectionné, il y avait les polémiques et l’Euro se passait en France. Là, les Bleus seront à l’étranger, loin des débats franco-français. Je peux vous le dire car j’ai fait deux Euros et une Coupe du monde : à l’étranger, on est dans sa bulle. Ils vont aussi avoir une discussion claire et nette. Ce qu’a dit Karim était maladroit. Ils vont revenir dessus et des regrets seront peut-être formulés. Puis ils mettront leurs compétences au service de l’équipe. Giroud est un grand professionnel. Il est remplaçant la plupart du temps à Chelsea mais quand il rentre, il donne tout pour le collectif. Ce sera pareil avec les Bleus. Il acceptera bien ce statut. Et s’il est honnête avec lui-même, il sait de toute façon que Benzema a un niveau bien supérieur au sien », a livré l’ancien défenseur central dans les colonnes d’Ouest-France. Une explication posée pour le bien-être collectif. A l’image de l’entretien entre Benzema et Deschamps, il y aura probablement une grande discrétion au sujet de ces retrouvailles de toute façon.