EdF : Après la FFF, Mbappé déplume KFC

EdF : Après la FFF, Mbappé déplume KFC

Icon Sport

Parti au bras de fer contre la Fédération Française de Football au sujet de ses droits à l’image, Kylian Mbappé a provoqué la colère d’Alain Béral. Le vice-président de KFC, l’un des principaux sponsors des Bleus, a dénoncé le comportement de l’attaquant. Mais suite à ses propos, la chaîne de restauration rapide a tenu à calmer le jeu.

En dehors du terrain aussi, Kylian Mbappé fait vite craquer ses adversaires. Après plusieurs tentatives de discussions avec la Fédération Française de Football, au sujet des droits à l’image des internationaux, l’attaquant des Bleus a fini par perdre patience. Son premier boycott des opérations marketing en mars dernier a été suivi d’une menace d’une nouvelle absence lors de la séance photo mardi.

Quelques heures plus tard, l’instance ne tardait pas à avouer sa défaite alors que le président Noël Le Graët venait de repousser les échanges. La FFF s’est effectivement engagée « à réviser, dans les plus brefs délais, la convention inhérente aux droits d'image qui la lie à ses joueurs en sélection ». Ainsi, Kylian Mbappé et ses coéquipiers auront bientôt leur mot à dire sur leur participation à des publicités pour certains sponsors comme KFC, dont le vice-président s’est agacé dans son entretien accordé à Sport Business Club.

« C'est un problème entre la Fédération et Kylian Mbappé. Pas le nôtre. Nous avons payé pour quelque chose de clair. S'il le faut, nous ferons valoir nos droits », a menacé Alain Béral, qui a également dénoncé le « caprice » d'un joueur en « crise de jeunesse ». Autant dire que l’attaquant du Paris Saint-Germain n’appréciera pas. Du coup, KFC a vite calmé le jeu via un communiqué en évoquant des propos qui « relèvent d'opinions personnelles, mais ne reflètent en aucun cas la position de l'entreprise ». La chaîne de restauration rapide « regrette les paroles qui ont été prononcées hier (mardi) et rapportées ce (mercredi) matin dans les médias. »

KFC lâche son vice-président

« KFC France souhaite également préciser qu'Alain Béral ne s'est pas exprimé au nom de l'entreprise, mais dans le cadre d'une conversation privée au cours d'un évènement lié à ses fonctions de président de la Ligue Nationale de Basket. Le partenariat conclu entre KFC et la Fédération (...) a toujours été une source de fierté pour l'entreprise », a ajouté le sponsor qui a « toute confiance dans la capacité de la FFF à faire émerger des solutions satisfaisantes pour l'ensemble de ses partenaires comme pour les joueurs, dont Kylian Mbappé, dont nous comptons parmi les premiers supporters comme des millions de Français ». A priori, ce communiqué ne suffira pas pour changer les plans du Parisien.