LDC : Benzema, le cauchemar de Liverpool

LDC : Benzema, le cauchemar de Liverpool

Karim Benzema est le joueur qui a le plus marqué contre Liverpool en Ligue des Champions. Dans la forme de sa vie, l'attaquant du Real espère récidiver mardi soir.

Déjà excellent la saison passé en étant l'un des grands artisans du titre de champion d'Espagne glané par le Real Madrid, Karim Benzema semble encore meilleur cette saison. Toujours habitué à dicter le jeu de son équipe en revenant chercher les ballons et en offrant de nombreuses passes décisives depuis son arrivée à Madrid, l'attaquant a retrouvé son instinct de tueur depuis le départ de Cristiano Ronaldo. Cette saison, il a marqué 24 buts toutes compétitions confondues, et est surtout sur une incroyable série de sept matchs consécutifs en trouvant le chemin des filets (à neuf reprises). De quoi aborder le quart de finale aller face à Liverpool mardi soir avec la confiance nécessaire. Si Zinédine Zidane devra composer sans Sergio Ramos et Eden Hazard, officiellement forfaits, il pourra compter sur Karim Benzema, qui possède une statistique étonnante contre Liverpool.

Le cauchemar des Reds

Si Liverpool craint Benzema, ce n'est pas uniquement dû à sa saison exceptionnelle, mais aussi car le Français est tout simplement le joueur qui a le plus marqué face à eux en Ligue des Champions avec Didier Drogba. Le numéro 9 du Real a marqué quatre buts en seulement trois affrontements contre les Reds. Le premier but qui vient à l'esprit est évidemment celui qui a permis au Real d'ouvrir le score lors de la finale de C1 en 2018, où Benzema avait profité de l'erreur de relance de Loris Karius. Mais c'est des années plus tôt, lors de la saison 2014-2015 que le joueur formé à l'OL avait tout simplement détruit Liverpool. Alors dans le même groupe, les deux géants s'étaient affrontés à deux reprises, pour autant de victoires du Real. À Anfield, Benzema avait inscrit un doublé pour une large victoire des siens 3-0, l'autre but étant inscrit par Cristiano Ronaldo. Lors du match retour, le bourreau des Reds se nommait une nouvelle fois Karim Benzema, qui avait marqué le seul but du match. Une chose est sûre, alors que l'arrière-garde de Liverpool n'est plus la même depuis la grave blessure de Virgil van Dijk, la seule présence de Karim Benzema à la pointe de l'attaque du Real provoque déjà des sueurs froides chez les supporters anglais.