Thiriez déboule à la FIFA et met les choses au point

Thiriez déboule à la FIFA et met les choses au point

Photo Icon Sport

La Ligue de Football Professionnel a annoncé ce mardi après-midi que Frédéric Thiriez s’était rendu la veille à Zurich, au siège de la FIFA, afin de rencontrer notamment Markus Kattner, Secrétaire Général de l’instance mondiale du football. A cette occasion le patron de la LFP et de l'Association Européenne des Ligues de Football Professionnel, a tenu à apporter son soutien à la FIFA dans les grosses réformes menées actuellement pour faire le ménage dans son incroyable et malsaine organisation. Mais Frédéric Thiriez a également fait part de son désir de voir les ligues être impliquées dans l’organisation mondiale du football, et le patron du foot pro français et européen de répéter son opposition à un Mondial à 40 pays, comme certains l’évoquent.

« J’ai rappelé que les ligues, qui organisant les compétitions nationales, représentent tous les clubs professionnels, gros, moyens ou petits. Elles ne doivent plus être tenues à l’écart des organes de décision au niveau international. Elles veulent être partie prenante.  Les ligues veulent aussi participer à la reconstruction de la FIFA. C’est pour être représentées dans le prochain Conseil de la FIFA, qui va remplacer le Comité Exécutif, que les ligues de tous les continents ont décidé de créer une association mondiale. La présence des ligues dans une simple commission consultative serait insuffisante (...) J’ai aussi fait part de mon opposition résolue au passage de 32 à 40 pays pour la phase finale du Mondial, car le calendrier s’en trouverait encore plus ingérable. Je souhaite que cette proposition soit disjointe du chantier en cours, qui ne doit concerner que les réformes internes à la FIFA. Ce sujet doit rester le seul à l'ordre du jour », a prévenu Frédéric Thiriez, décidé à ce que les fédérations nationales ne soient pas l’unique interlocuteur de la FIFA. 

Share