FIFA : L'Europe grogne, mais Infantino a les petits pays dans la poche

FIFA : L'Europe grogne, mais Infantino a les petits pays dans la poche

Photo Icon Sport

A partir de 2026, on pourrait bien assister à une Coupe du monde avec 48 sélections. Et ce même si plusieurs nations européennes émettent de sérieux doutes sur cette nouvelle formule.

Il faut dire que le tableau proposé peut sembler étrange. En effet, les participants seraient répartis en 16 groupes de 3 équipes, les deux premiers de chaque poule étant qualifiés pour la phase à élimination directe. Une solution que le conseil de la FIFA pourrait approuver mardi, pour le plus grand bonheur de Gianni Infantino.

Rappelons que l'Italo-Suisse avait promis d’augmenter le nombre de sélections pour le Mondial afin de récolter les voix des petits pays, ce qui lui avait permis de devenir le président de la FIFA en février dernier. On serait donc tenté de penser que ce changement de formule est davantage lié à des raisons politiques que sportives… Mais dans la mesure où les petites nations sont largement majoritaires, les sceptiques européens ne sont pas en position de force. Pour mémoire, Infantino a déjà fait savoir qu'un Mondial à 48 équipes rapporterait 600 millions d'euros en plus...

Share