Blatter écoeuré d'être « un punching-ball »

Blatter écoeuré d'être « un punching-ball »

Photo Icon Sport

Suspendu huit ans par la FIFA, Sepp Blatter a immédiatement tenu une conférence de presse afin de commenter cette sanction dont il a décidé de faire appel. Car pour l’ancien homme fort du football mondial, toute cette histoire ressemble à une opération destinée à le détruire. « Je suis vraiment désolé, désolé d'être traité encore quelque part comme un punching-ball, désolé pour le football et désolé pour la FIFA. Je regrette d'en être arrivé là pour mon organisation, que j'ai servie pendant 41 ans avec coeur et bonne conscience (...) La communication du comité d’éthique de la FIFA est un exemple de ce qu'il ne faut pas faire. Ils nous accusent d'être des menteurs. Ce n'est pas correct. Je n'ai pas honte, je regrette car je suis un homme de principes. Aujourd'hui, je ne suis plus triste mais combatif. Ce n'est pas possible après 40 ans de faire des choses pareilles, de nous mettre en cause de la sorte, de nous considérer comme des menteurs. Mais pour quelle raison on ne me croit pas ? C'est une question de respect envers les personnes. Tu ne peux pas condamner quelqu'un sans raison valable », a fait remarquer l’ancien président de la FIFA, qui ne semble pas vouloir tourner la page malgré toutes les affaires qui sont tombées sur l’instance mondiale du football ces derniers mois. Et ce n’est pas fini.

Share