A la FIFA, Blatter ne peut pas être innocent pense Ginola

A la FIFA, Blatter ne peut pas être innocent pense Ginola

Photo Icon Sport

En interpellant sept responsables de la FIFA mercredi, la justice américaine a littéralement secoué la plus grande instance mondiale de football. Une affaire susceptible de nuire à la candidature de Sepp Blatter avant l’élection de vendredi, lui qui convoite un cinquième mandat consécutif. C’est en tout cas ce que souhaite l’ancien candidat David Ginola, lequel émet des doutes sur l’implication du dirigeant suisse dans cette affaire de corruption.

« Je suis consterné, mais pas vraiment surpris, a réagi l’ancien attaquant dans Le Parisien. Lors de ma tentative de candidature à l'élection présidentielle de la FIFA en janvier dernier, j'avais pointé les graves dysfonctionnements qui entachent la crédibilité de cette organisation. En même temps, cet événement judiciaire peut accélérer le mouvement. J'ose espérer que cela provoquera le début d'une nouvelle ère, d'une nouvelle éthique et la fin des années Blatter. Je ne connais pas à ce jour le degré d'implication du président de la FIFA dans toutes les affaires de corruption qui touchent son organisation. Mais, au bout d'un moment, cela suffit. N'a-t-il fait que fermer les yeux ? De toute façon, M. Blatter est forcément responsable », a accusé le Français, sans prendre la peine d'émettre des hypothèses. 

Share