PSG : Pierre Ménès allume un Di Maria nullissime

PSG : Pierre Ménès allume un Di Maria nullissime

Photo Icon Sport

Alors que le Paris Saint-Germain a subi sa deuxième défaite de la saison à Toulouse vendredi (2-0), Pierre Ménès a avoué que la méthode d'Unai Emery aura bien du mal à passer avec des joueurs incapables de suivre le système de jeu de l'entraîneur espagnol.

Habitué à ne pratiquement pas perdre sous les ordres de Laurent Blanc, qui a tenu une série de 36 matchs sans défaite en L1, le PSG a déjà concédé deux revers en sept journées de championnat aux côtés d'Unai Emery. Si la défaite à Monaco (3-1) a été considérée comme un coup dur, celle-ci pouvait se comprendre face à un concurrent pour le titre de champion. Mais le dernier revers, vendredi à Toulouse (2-0), est énigmatique, tant par le résultat que par le contenu... Et selon Pierre Ménès, cet échec chez Pascal Dupraz n'évoque rien de bon pour l'avenir d'Unai Emery et de sa troupe en cette nouvelle saison.

« Vendredi en ouverture, Paris a certainement fait son plus mauvais match sous l'ère qatarie au Stadium. Une équipe de Toulouse qui a pourtant joué comme on s'y attendait, en bloquant les couloirs et en particulier celui d'Aurier. Les hommes de Dupraz ont marqué deux fois, sur un penalty totalement inutile d'Aurier qui lui a également valu un carton rouge et sur une énorme boulette de Thiago Motta. C'est vrai qu'en première période, Lafont a gagné ses deux duels face à Cavani. Seulement en seconde, le PSG n'a rien fait : pas de réaction, pas de volonté, pas de combativité, rien. Le champion de France en titre a montré un profil inquiétant. Je pense qu'il y a des éléments qui ne sont pas du tout conçus pour le système de jeu d'Unai Emery. Peu de joueurs au milieu sont capables de faire le pressing à part Matuidi ou Verratti quand il est là. Krychowiak réussit peut-être 92 % de ses passes, mais comme ce sont des ballons donnés à trois mètres et au niveau de sa défense centrale, ce n'est pas bien compliqué. Et puis une fois de plus, on a noté la piteuse performance du trio offensif et en particulier de Di Maria, qui veut tout faire tout seul et qui perd tous ses ballons. Si le match de Ligue des Champions mercredi à Ludogorets n'a rien de sorcier pour le PSG, il va quand même se préparer sous une certaine tension », a avoué, sur son blog, le consultant de Canal+, qui estime donc que le PSG passe actuellement son pire moment depuis plusieurs saisons, et ceci pourrait encore durer, le temps qu'Emery et ses joueurs se coordonnent pour trouver la meilleure recette.

Share