PSG : Le jaune de Cavani, Dugarry défend M. Schneider !

PSG : Le jaune de Cavani, Dugarry défend M. Schneider !

Photo Icon Sport

Alors que le carton jaune pris par Edinson Cavani lors du match PSG - Angers fait polémique depuis mercredi, Christophe Dugarry a tenu à défendre l'arbitre, qui a simplement appliqué la règle.

Mercredi soir, après avoir inscrit son quatorzième but de la saison en L1 sur penalty face à Angers (2-0), Edinson Cavani a écopé d'un carton jaune à cause de sa célébration... Habitué à fêter ses buts en minant un coup de fusil, l'attaquant uruguayen avait cette fois-ci décidé de rendre hommage aux victimes brésiliennes du crash aérien de l'équipe de Chapecoense en ôtant son maillot pour montrer un tee-shirt. Si le geste est beau, celui-ci n'est pas autorisé par le règlement de la Ligue... Par conséquent, Monsieur Schneider a averti El Matador à la 67e minute de jeu. Depuis, cette décision prise par l'arbitre fait débat. Cavani méritait-il ce jaune alors qu'il a rendu un simple hommage aux victime d'une terrible tragédie ? Certains spécialistes jugent cette sanction ridicule, compte tenu du contexte, mais d'autres, comme Christophe Dugarry, pensent que Cavani en a trop fait...

« L’arbitre n’est pas là pour donner une échelle de valeur aux drames. Après ce sera la famille, etc. C’est bien de rendre un hommage, mais il y a des catastrophes. On doit dire ce qui est sanctionnable, ce qui ne l’est pas. Il y a eu une minute de silence, des brassards noirs, etc. C’est malhonnête de s’en prendre à l’arbitre. En gros, on dit que c’est un salaud, pas sensible. Pourquoi il aurait dû passer outre cette fois ? Cavani a été dans la provoc', il aurait pu sortir son tee-shirt après le match, à la mi-temps, et faire un tour avec. Il savait qu’il serait sanctionné. Après le problème, c’est peut-être la règle qui a été prise parce que des joueurs disaient merci à leur maman, à leur tata… Qu’on ne s’en prenne pas à l’arbitre », a avoué, sur les ondes de RMC, Christophe Dugarry, pour qui l'homme au sifflet n'avait tout simplement pas le choix.

Share