Le roi de la boulette revient sur son passage au PSG

Le roi de la boulette revient sur son passage au PSG

Photo Icon Sport

Très critiqué ces dernières semaines pour ses performances trop timorées, le PSG est néanmoins encore en course dans tous ses objectifs très élevées du début de saison. Mais il y a une époque pas si lointaine où le club de la capitale était souvent moqué. Et dans ces moments-là, Apoula Edel n’était jamais bien loin. L’ancien gardien de but parisien, qui a fait une pige dans le nouveau championnat indien cet automne, avec le titre à la clé pour son équipe de Calcutta, a profité d’un entretien avec So Foot pour revenir sur cette période souvent compliquée, même s’il avoue en garder un souvenir très positif. Entre 2007 et 2011, l'Arméno-camerounais est passé du statut de troisième gardien à celui de titulaire du poste, prenant même la place de Grégory Coupet au final. Néanmoins, ses boulettes contre Marseille, Lyon, le Sporting Portugal ou Monaco ont aussi fait sa légende. 

« Je trouve positif mon bilan au PSG. Il y a des moments où j’étais moins bien, mais ça arrive dans une carrière de haut niveau. Je suis fier de ce que j’ai réalisé là-bas, parce que je sortais de nulle part et je me retrouvais à jouer au Parc des Princes. Les fameuses boulettes? Moi, j’en vois trois. Contre Monaco au Parc en 2009-2010, puis en match de préparation à l’été 2010 contre le Sporting Lisbonne, sur la passe en retrait de Sammy Traoré, et enfin à Lyon en 2010-2011. Mais les gens ne soulignaient jamais mes bonnes performances. Les observateurs attendaient que je me rate pour me tomber dessus. Ils oublient qu’on termine 4e en 2011. Si j’étais si mauvais que ça, vous pensez vraiment que l’on aurait terminé si bien classés ? », a tout de même rappelé Apoula Edel, qui a remporté une Coupe de France avec le PSG en 2010. 

Share