OL : Corentin Tolisso refuse le mot crise à Lyon

OL : Corentin Tolisso refuse le mot crise à Lyon

Photo Icon Sport

Invité sur le plateau du Canal Football Club dimanche soir, Corentin Tolisso, le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais, est revenu sur son faux-départ estival à Naples et a donné son ressenti sur la crise actuelle au sein de son club.

S'il réalise un bon début de saison sous le maillot de l'OL d'un point de vue personnel, avec quatre buts et deux passes décisives en treize matchs toutes compétitions confondues, Corentin Tolisso ne peut pas passer à côté du marasme lyonnais... Avec un bilan de cinq défaites en six matchs, dont un dernier revers cuisant contre Guingamp au Parc OL samedi (1-3), l'OL est plongé dans la crise. En termes de résultats, mais aussi dans le jeu, où la défense est souvent prise en grippe. Cette mauvaise passe, l'international espoirs ne l’accepte pas, mais il n'a pas encore trouvé le remède pour s'en sortir avec l'aide de son équipe.

« Je ne sais pas quel est le problème. Si on le savait on le réglerait et on passerai à autre chose. On est en manque de résultat. On prend samedi un but qui nous déstabilise complètement, on ne savait pas quoi faire. Il y a des moments difficiles dans le football, ça en fait partie. Il y a deux ans et l'an dernier, on a déjà connu des périodes similaires, on s'en était sorti. À l'heure actuelle, le discours du coach passe. Tout le monde l'écoute et a confiance en lui. On est tous dans le même bateau. Si on doit s'en sortir, ça passe par le travail. La Ligue des Champions ? On y croit encore. Il faudra ne pas perdre le match en Italie pour espérer aller en huitième de finale », a avoué le milieu de terrain de l'OL, qui défend donc Bruno Génésio tout en estimant que l'orage va bientôt passer.

« Je suis bien à Lyon »

Cette crise au sein de son club formateur, Tolisso aurait très bien pu ne jamais la connaître... En effet, alors que le Napoli avait fait une offre colossale, autour de 30 millions d'euros, pour le recruter l'été dernier, le milieu tricolore avait finalement décidé de rester à Lyon au moins un an de plus, et il explique pourquoi il a fait ce choix de carrière. « J'hésitais beaucoup sur cette décision. Je me suis dit que si j'hésitais autant, c'est que ce n'était pas forcément le moment de partir. Je suis bien à Lyon, j'ai toute ma famille, tous mes amis, j'ai mon petit confort. Partir à 22 ans, je me suis dit que c'était peut-être un peu tôt. Il y avait aussi le fait de jouer la Ligue des Champions dans le Grand Stade, avec mon club formateur, avec tous mes amis... C'est une chose que j'avais envie de faire, il n'y a vraiment pas mieux », a avoué Tolisso, qui ne regrette donc pas du tout son départ avorté à Naples malgré la triste période lyonnaise.

Share