La « faute professionnelle » qu’Aulas s’interdit de faire à l’OL

La « faute professionnelle » qu’Aulas s’interdit de faire à l’OL

Photo Icon Sport

Inlassablement, Jean-Michel Aulas répète qu’il n’y aucune raison, et aucune chance, qu’Alexandre Lacazette quitte l’Olympique Lyonnais cet été. Le dirigeant lyonnais est bien pour devoir continuer à démentir tout départ si jamais son attaquant continue ses déclarations ambiguës dans la presse, comme ce fut le cas ce mardi. Pourtant, pour le président de l’OL, qui avait parfois parlé d’une offre faramineuse pour le convaincre de céder le meilleur joueur de la Ligue 1, se défend ne serait-ce que d’envisager un tel transfert, et n’hésite pas à employer des mots très forts pour cela. 

Business is business pour Aulas

« Il n’y a pas de discussion possible pour quatre ou cinq joueurs, dont Alexandre et Nabil qui seront avec nous. On a un centre de formation extraordinaire. On est à six mois de rentrer dans le nouveau stade et on va garder nos joueurs. Cet intérêt est réciproque. Des nouveaux contrats pour Lacazette et Fékir ? C’est normal. Toute une dynamique a été mise en œuvre autour d’eux et il n’est pas du tout question de se faire dépouiller. Ce serait une faute professionnelle d’entrer dans le Grand Stade sans eux », a expliqué Jean-Michel Aulas, pour qui les atermoiements du meilleur buteur de la Ligue 1 ne sont qu’un simple appel à la négociation pour un meilleur salaire en vue de la saison prochaine.   

Share