L’OL qui perd, c’est le métier qui rentre

L’OL qui perd, c’est le métier qui rentre

Photo Icon Sport

A force de rajeunir son effectif chaque été, et cela a encore été le cas avec les départs de Vercoutre, Gomis, Briand et M. Lopes, l’Olympique Lyonnais risque en effet de payer encore quelques fois son manque d’expérience en Ligue 1. Selon le consultant d’OL TV Christian Bassila, cela a été le cas à Toulouse, tant les joueurs rhodaniens n’ont pas démérité, mais ont encore quelques ficelles à apprendre pour éviter ce genre de contre performances. 

« Il nous a manqué, sur un terrain compliqué, un peu de justesse technique. On paie nos erreurs cash. On fait une bonne deuxième période. Il y avait la possibilité de ramener un point. On n’est pas encore à 100%, c’est l’apprentissage. Les jeunes lyonnais ont payé le pourboire. Ce n’est pas une défaite méritée, car les joueurs ont effectué beaucoup d’efforts. Ils sortent avec des regrets, je pense. Du point de vue de la générosité, de l’abnégation, ils n’ont rien lâché. On ne s’est pas mis dans les meilleures conditions. Les Toulousains ont su profiter de nos erreurs. Tout n’est pas à jeter. C’était une pelouse difficile. Le tournant du match ? C’est le but qui amène le 2 à 0. C’est un enchaînement d’erreurs. Il y a un mauvais positionnement du mur. Ce ne sont que des petites erreurs qui finissent par de grosses conséquences. Il faut éviter des buts comme cela. Il va falloir se replonger sur le match d’Europa Ligue », a prévenu l’ancien milieu de terrain du club, qui sait bien que malgré le faible prestige de l’adversaire, le FC Astra, l’expérience a aussi son importance en Coupe d’Europe. 

Share