L’OL aussi va se battre pour avoir sa pépite

L’OL aussi va se battre pour avoir sa pépite

Photo Icon Sport

Auteur d’un essai particulièrement convaincant pour son jeune âge (16 ans) à l’automne, avec une apparition dans le groupe professionnel qui a épaté, Fernando Amorim a entamé une bataille juridique dans son pays pour faire reconnaitre son droit à l’émancipation et donc à signer pour le club de son choix : l’OL. Du côté de la formation rhodanienne, on souhaite également utiliser tous les recours pour ne pas manquer ce très prometteur milieu offensif. Le directeur juridique lyonnais a ainsi fait savoir dans But ! Lyon qu’il espérait bien avoir le feu vert de la FIFA pour saisir le TAS à ce sujet. 


« Juridiquement, nous ne sommes pas en mesure de saisir le Tribunal arbitral du sport mais dès que nous aurons la motivation de la FIFA nous le ferons », a promis Vincent Ponsot au sujet d’un joueur qui s’entraine pour le moment sans jouer du côté du FC Bahia, et espère simplement l’accord de la justice brésilienne pour rejoindre le club français. 

Share