L'ASSE et l'OL font des malheureux à la buvette

L'ASSE et l'OL font des malheureux à la buvette

Photo Icon Sport

Si les supporters de l’AS Saint-Etienne et de l’Olympique Lyonnais ne s’apprécient pas, il semble pourtant qu’ils appréciaient les mêmes sandwichs, mais que cela va vraisemblablement changer. En effet, aussi bien du côté de Geoffroy-Guichard que du futur stade des Lumières on a décidé de reprendre en main le dossier des vendeurs ambulants situés à l’extérieur des enceintes. Et pour certains cela passe mal, car ils ont été éjecté à la fois des parages du Chaudron et de la prochaine enceinte lyonnaise. C’est le cas d’un commerçant, « Chez Manu », qui depuis 20 ans nourrissait une partie des supporters stéphanois et lyonnais. Dans Le Progrès, ce dernier avoue son écoeurement au moment où il a appris qu’il ne pouvait plus vendre à Geoffroy-Guichard et qu’il ne pourrait pas s’installer au Stade des Lumières alors qu’il fréquentait Gerland depuis deux décennies. « J’ai une retraite de  800 euros par mois et ce travail était pour moi indispensable. Aujourd’hui je me retrouve sans rien. Je ne comprends vraiment pas les raisons de ce refus et ce qui m’est reproché », confie Manuel Dias Neto dans le quotidien régional. Du côté de la mairie stéphanoise, on précise que sur 24 demandes 15 ont été acceptées, et que forcément les déçus peuvent être... déçus, même si le choix a été fait sur des critères liés à la qualité, au prix et au service.

Share