Et dire que Lopes voulait prolonger fissa à l’OL

Et dire que Lopes voulait prolonger fissa à l’OL

Photo Icon Sport

Sa prolongation de contrat a été beaucoup plus compliquée que prévu.

Maintenant que tout s’est calmé avec ce nouveau bail à l’Olympique Lyonnais, qui l’emmène jusqu’en juin 2020, le portier rhodanien avoue être soulagé par la fin de cet épisode très tumultueux qui a duré quelques semaines. Entre les rumeurs venus d’Espagne et du Portugal, les propos rapportés de son père dans les médias, le coup de pression de Jean-Michel Aulas sur la piste menant à Steve Mandanda, Anthony Lopes a indirectement animé l’actualité lyonnaise et il s’en serait bien passé. Sur le site officiel de l’OL, le portier portugais a même avoué qu’il aurait aimé que cette prolongation se fasse très rapidement, même si le timing dans les négociations n’est pas toujours celui qu’on souhaite. 


« C’était très important pour moi. Ca a toujours été mon choix de vouloir prolonger. J’ai encore plein de choses à faire, à découvrir ici avec la Ligue des Champions, le nouveau stade. Ce sont des choses extraordinaires qui arrivent. Je voulais prolonger le plus rapidement possible. Les on-dit m’ont déplu. Ça fait partie du football. J’ai accepté, c’est comme ça, même si c’est dommage que ça a pris une telle ampleur », a déploré le dernier rempart de l’OL, qui a dans le même temps confié l’un de ses rêves pour la fin de saison prochaine, celui de disputer un match au grand stade de Lyon, avec le Portugal, pendant l’Euro 2016 ! 

Share