Entre la France et l’Algérie, le cœur de Fékir balance

Entre la France et l’Algérie, le cœur de Fékir balance

Photo Icon Sport

Révélé au début de la saison dernière, Nabil Fékir avait ensuite disparu des radars, pour revenir dans les derniers matchs. Cette fois-ci, cela semble être la bonne pour le milieu offensif lyonnais, tonitruant sur les derniers matchs de son équipe et qui est désormais sous le feu des projecteurs. Une attention qui lui vaut désormais d’être courtisé par ses deux pays. Christian Gourcuff, sélectionneur de l’Algérie, a appelé le joueur pour lui signifier qu’il comptait l’appeler prochainement, avec notamment des matchs éliminatoires de la CAN 2015 à venir au mois d’octobre. Côté tricolore, on sent la pression monter et Fékir a de grandes chances d’être dans la liste des Espoirs pour le barrage qualificatif à l’Euro 2015, face à la Suède, également début octobre. Et pour le moment, comme l’explique le père du joueur au Progrès, le jeune lyonnais n’a pas encore fait son choix. 

« Nabil se tâte. Il est également sur de bons rails pour intégrer l’équipe de France Espoirs. Moi, j’ai un faible pour les Fennecs. Mais de toute façon, c’est lui qui aura le dernier mot », a expliqué Mohamed Fékir, qui sait qu’à l’OL, on laisse le joueur totalement libre de son choix, même si on préférerait certainement qu’il ne manque pas tout le mois de janvier en raison de la CAN, comme ce pourrait déjà être le cas pour Bédimo, Koné et N’Jié. 

Share