Aulas traité de « roi de la provoc » qui profite de l’OM

Aulas traité de « roi de la provoc » qui profite de l’OM

Photo Icon Sport

Entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille, le mercato donne lieu à une nouvelle bataille plus subtile entre Jean-Michel Aulas et Vincent Labrune, le premier ayant dégainé en recrutant Jérémy Morel, que Marcelo Bielsa voulait pourtant garder à l’OM. Le patron de Marseille a tenu à réagir concernant les rumeurs Gignac et Nkoulou, rappelant quel le premier n’était plus un joueur de l’OM, tandis que pour le second il ironisait sur les moyens financiers de l’OL jugés trop faibles pour recruter le défenseur. Interrogé par Le Phocéen, Yann Lemée, agent de joueurs estime que Jean-Michel Aulas est dans son rôle habituel de trublion, mais que Vincent Labrune n’a probablement pas voulu réellement garder Jérémy Morel.

Si l’OM avait voulu…

Et l’agent de mettre les choses au point. « On connait Aulas, c'est le roi de la provocation et il profite de la situation financière de l'OM pour mettre un peu de pression. Maintenant, si les Marseillais avaient vraiment voulu garder Morel, ils auraient fait le nécessaire. Personnellement, ça ne me dérange pas plus que ça, fait remarquer Yann Lemée, qui promet quand même quelques sueurs froides à l’OM. Si Marseille peut craindre des attaques de la Premier League en fin de mercato ? Oui, exactement. Cela risque d'arriver au mois d'août et ce sera compliqué, à cette période, de trouver leurs remplaçants, pour Imbula par exemple. C'est plus facile quand on a deux ou trois mois pour trouver la solution. »

Share