Aulas fait un sacré aveu sur son poste de patron de l'OL

Aulas fait un sacré aveu sur son poste de patron de l'OL

Photo Icon Sport

Il n’y a pas que l’Olympique Lyonnais dans la vie de Jean-Michel Aulas, mais ses 26 ans de présence à la tête du club rhodanien ont tout de même bien aidé le dirigeant à se faire connaître. Néanmoins, JMA est également président d’une société de logiciels de gestion nommée Cegid, et c’est lors d’une conférence organisée pour cette autre société qui lui appartient que le président de l’OL s’est livré à quelques confidences sur son arrivée à la tête du club rhodanien en 1987 (voir photo avec Robert Nouzaret en 1987). A l’époque, le coup de pouce donné par Bernard Tapie, qui avait jeté le nom d’Aulas aux médias pour indiquer qui devait diriger Lyon dans les années à venir, avait provoqué sa montée au pouvoir. Un quart de siècle plus tard, JMA y ajoute même une petite confidence.  

« Au départ, je n'étais pas demandeur, c'est Bernard Tapie qui a donné mon nom aux médias. Je ne l'ai jamais dit publiquement mais j'ai pris la présidence de l'OL de manière illicite. Je n'étais pas éligible », a glissé celui qui ne possédait pas une ancienneté suffisamment grande au sein du club pour être candidat à la présidence. Cela n’a gêné personne sur le moment, et cela ne doit pas vraiment perturber grand monde 26 ans plus tard. 

Share