Nice s'explique sur l'improbable imbroglio Ben Arfa

Nice s'explique sur l'improbable imbroglio Ben Arfa

Photo Icon Sport

Dans un communiqué publié lundi après-midi sur son site internet, l’OGC Nice a donné sa version des faits au sujet des problèmes d’homologation du transfert et du contrat d’Hatem Ben Arfa. Le club azuréen affirme être dans son bon droit, et attend une solution positive et rapide à cette histoire afin que Ben Arfa joue sous ses nouvelles couleurs dans les meilleurs délais.

« Faute de délivrance à temps du Certificat International de Transfert, Hatem Ben Arfa n’a pas pu être aligné par Claude Puel le week-end dernier lors de la victoire face à Lorient (3-1).Le retour au pays de l’international français n’est pas encore réglé d’un point de vue administratif du fait d’un point soulevé par notre propre fédération (FFF) auprès de la FIFA, en dépit d’une première réponse positive et sans équivoque de la fédération anglaise. Au cœur du sujet, la réglementation selon laquelle un joueur ne peut pas prendre part à des rencontres officielles avec trois clubs différents au cours d’une même saison. Cette limitation a donné lieu aux vérifications d’usage par l’OGC Nice. De sorte qu’il ne puisse s’exposer d’aucune manière à des risques juridiques et financiers, le club a également pris des précautions contractuelles au moment de conclure le recrutement d’Hatem Ben Arfa. De fait, il est établi qu’il n’a jamais porté les couleurs de l’équipe d’Alan Pardew en 2014-15 en compétition avant d’être prêté à Hull City jusqu’en décembre. La question soulevée par la FFF ne concerne par l’équipe première, mais la rencontre disputée en août par Hatem Ben Arfa (27 ans) avec les moins de 21 ans de Newcastle, dans le cadre du tournoi des centres de formation de catégorie 1, nouvellement créé la saison dernière pour le développement des jeunes footballeurs par la fédération anglaise. Comme celle-ci a pu le confirmer par écrit à la fédération française quand celle-ci l’a interrogée, il ne s’agit en aucun cas d’un match officiel. Information qui légitime la position du club, et qui a été transmise aux services de la FIFA, avant sa décision à venir. L’OGC Nice forme le souhait que soit dissipée rapidement cette interrogation et que la logique sportive reprenne le dessus afin de pouvoir intégrer dès ce vendredi sa nouvelle recrue au groupe niçois en déplacement à Bordeaux. Dans une période où le sentiment partagé est de déplorer la fuite des talents, le club espère dans cette optique pouvoir compter sur le soutien des instances nationales pour faciliter le retour d’un international en France », indique l’OGC Nice, qui attend désormais que la FIFA tranche dans ce dossier.

Share