Thauvin comprend les sifflets du Vélodrome

Thauvin comprend les sifflets du Vélodrome

Photo Icon Sport

Considéré comme le « chouchou » de Marcelo Bielsa à l’OM, Florian Thauvin a souvent enchainé les titularisations alors que ses performances n’étaient pas très convaincantes. Peu importe pour le technicien argentin, qui s’opposait même au Vélodrome, défendant son joueur alors que celui-ci était sifflé lors des remplacements. Un souvenir encore vivace dans l’esprit de l’ancien bastiais, qui avoue avoir été touché, mais avoir aussi compris le message. 

« Le chouchou? Pourquoi? Je ne pense pas l’être. S’il apprécie mes compétences footballistiques, c’est quelque chose que j’apprécie. Ca me donne envie d’aller vers l’avant, mais il ne faut pas confondre. (…) C’est un très bon coach, donc forcément j’aimerai qu’il reste. Il nous apporte beaucoup, il nous fait énormément progresser. Les sifflets ? Oui ça touche. C’est quelque chose qui reste dans ma tête. S’ils m’ont sifflé c’est qu’il y avait une raison, donc c’est à moi de me remettre en question. J’aimerai recevoir des ovations plutôt que des sifflets », a reconnu l’ailier marseillais sur Canal+. Il sait désormais ce qui lui reste à faire ce dimanche face au PSG. 

Share