René Malleville version peace and love après ASSE-OM

René Malleville version peace and love après ASSE-OM

Photo Icon Sport

Les stades de Ligue 1 et de Ligue 2 ont été le théâtre de cérémonies émouvantes tout au long du week-end, les minutes de silence étant respectées de manière parfaite et les supporters ayant une attitude exemplaire. Même si une interdiction de voyager a été faite pour les fans adverses, tout le monde semble avoir retenu une leçon des dramatiques attentats du 13 novembre à Paris. En effet, alors qu'il y a encore deux semaines des supporters se chamaillaient pour un drapeau, une bâche ou une plaque d'immatriculation, la réalité de l'actualité a permis à chacun de faire la part des choses. Pour René Malleville, tout cela doit permettre de ramener les pieds sur terre à tout le monde, notamment dans les tribunes. 

« Je serais impardonnable de ne pas souligner l’accueil des supporters stéphanois ! Une superbe Marseillaise et surtout, une minute de silence de plomb ! Si les horribles évènements survenus il y a dix jours, pouvaient normaliser quelque peu les relations entre les supporters, qu'ils finissent par comprendre que nous sommes des êtres humains et pas des barbares comme ceux qui nous ont frappés cruellement le vendredi 13, j'irai jusqu’à faire de l'humour noir en disant que, "à toute chose malheur est bon" ! 130 morts, si nous ne savons pas relativiser nos bisbilles de supporters par rapport à ça, c'est à désespérer du genre humain ! », confie, sur le Phocéen, l’emblématique supporter de l’Olympique de Marseille. Bien joué.

Share