Rekik se baladait aux Pays-Bas, mais à l’OM…

Rekik se baladait aux Pays-Bas, mais à l’OM…

Photo Icon Sport

Grand espoir du football néerlandais, Karim Rekik espère franchir un voire plusieurs caps à l’Olympique de Marseille. Mais en Ligue 1, la marche est beaucoup plus haute.

Ancienne pépite de Manchester City, Karim Rekik (20 ans) est arrivé à l’OM contre environ 5 millions d’euros cet été. Preuve que le club phocéen croit au potentiel du défenseur central qui surnageait au PSV Eindhoven. Mais la donne sera bien différente en Ligue 1, prévient Boudewijn Zenden.

« L’OM et la France, c’est un grand pas pour progresser. En L1, il y a beaucoup d’attaquants rapides, vifs et cela va l’aider à s’améliorer sur le plan tactique et l’intelligence de jeu. Il lui faut savoir fixer l’attaquant, couper les trajectoires de passe. Aux Pays-Bas, c’était facile de fermer le chemin du but, en France moins. Donc, il va apprendre. Il nous a bien fait rire quand le PSV a été champion et qu’il a pris le micro pour chanter son nom. Mais c’est un bon garçon qui prend le travail au sérieux. Si Manchester City l’a acheté très jeune, ce n’est pas par hasard: il a du talent », a commenté dans La Provence le Néerlandais passé par l’OM (2007-2009).

« Quand j’étais dans le staff technique du PSV, je l’ai bien connu. Il est très fort et fait la différence physiquement. C’était assez facile pour lui aux Pays-Bas; une bonne étape, parce qu’il était parti assez jeune en Angleterre et dans les grands clubs, c’est très compliqué pour avoir du temps de jeu lorsqu’on est si jeune, à ce poste. C’est bien qu’il soit revenu aux Pays-Bas pour jouer. Mais désormais, il passe à l’étape suivante, en France, a-t-il insisté. J’ai été surpris qu’il aille à l’OM parce que la Ligue 1 est très peu diffusée chez nous et que pour intégrer l’équipe nationale, il vaut mieux être vu. Avec les Espoirs, il est bon, mais là encore, face à des garçons de son âge, il domine son sujet, en force. Contre des joueurs plus expérimentés, on verra s’il a les mêmes facultés. » Premier gros test pour Rekik ce dimanche face à Lyon.

Share