OM : Riolo casse un mythe sur la Dream Team de Bielsa

OM : Riolo casse un mythe sur la Dream Team de Bielsa

Photo Icon Sport

Marcelo Bielsa a totalement entretenu sa légende avec son année 2014-15 passée à la tête de l’Olympique de Marseille. Fou et imprévisible, travailleur sans relâche et adorateur du jeu offensif, l’Argentin a marqué les esprits, mais il n’a pas pu échapper aux critiques. En effet, la formation olympienne, très bien partie, s’est totalement écroulée au fur et à mesure que la saison avançait, pour échouer derrière le podium. Si le spectacle était clairement au rendez-vous à chaque match, El Loco s’est souvent vu reprocher d’avoir gâché une énorme équipe avec des résultats décevants. Un argument fréquemment repris mais qui n’a pas lieu d’être rappelle assez justement Daniel Riolo, qui voit bien que, un peu plus d'un an après, la Dream Team de l’OM n’a vraiment rien de flamboyant.

« Sur l’OM, j’ai envie de noter autre chose. Ça n’a rien à voir, c’est vrai, mais bon. Qu’est devenue l’équipe de Bielsa qui paraît-il était fabuleuse ? Dja Djedjé, Mendy, N’Koulou, Morel ? Imbula, Romao ou je ne sais qui ? Payet et Gignac ? Les deux ont enchaîné avec une grosse saison, c’est vrai, profitant du travail accompli avec le maître. C’est bien plus dur pour eux maintenant. Voilà, c’est tout. Il y avait longtemps que je n’avais pas parlé de Bielsa. Cette semaine, Puyol a dit combien il l’admirait. Antonio Conte aussi. De temps en temps ça fait du bien de faire une mise à jour. La L1 et l’OM (surtout) ont eu la chance de l’avoir. Ne l’oublions pas », a souligné le consultant de RMC, qui sait que les comptes font mal pour les anciens joueurs de l’ère Bielsa. En effet, Mandanda, Payet, Imbula, Ayew, malgré leur indéniable talent, jouent le maintien en Premier League, Morel et Nkoulou ne parviennent pas à faire l’unanimité à Lyon, Thauvin et Fanni sont revenus, Romao est parti en Grèce, Ocampos joue avec intermittence au Genoa, et il n’y a guère que Gignac au Mexique et Mendy à Monaco qui sont parvenus à rester sur la lancée de la saison de Bielsa.

Share