Ménès pense que Bielsa et Labrune se tiennent par la barbichette

Ménès pense que Bielsa et Labrune se tiennent par la barbichette

Photo Icon Sport

Interrogé ce samedi par FootballClubdeMarseille.fr, Pierre Ménès est revenu sur les récents propos de Marcelo Bielsa à destination de Vincent Labrune. Et pour le consultant de Canal+, il n'est quand même pas évident de croire sur parole El Loco, lorsqu’il dit que ne savait pas ce qui l’attendait à Marseille.... compte tenu de la durée des négociations avec l’OM avant qu’il ne signe son contrat. Mais il ne voit pas le patron de l'Olympique de Marseille virer un coach aussi populaire.

« J’ai du mal à croire qu’un mec qui a tellement verrouillé son contrat, lequel doit faire 50 ou 60 pages, qui a mis tellement de temps à donner son accord, déboule là-dedans sans plus de garanties. Alors, soit son contrat n’est pas respecté, et, s’il n’est pas content, il faut qu’il s’en aille, sinon, il n’a qu’à faire avec ce qu’on lui a donné.  Je vois bien que les supporters marseillais ont pris fait et cause pour Bielsa. De toute façon, Labrune est coincé, il ne peut pas le virer. Il y a deux solutions, soit Bielsa va continuer avec cet effectif en bougonnant et en ne manquant pas une occasion d’en mettre une aux dirigeants, soit il s’en va. Labrune ne va certainement pas le virer, mais s’il n’est pas content, il prend son petit survêt et sa glacière et il rentre chez lui. J’aime beaucoup sa glacière (…) Après, sur le terrain, sur les deux derniers matchs, c’est quand même un peu plus instructif, on sent qu’il y a quelque chose qui se passe, notamment sur l’animation offensive. Mais c’est vrai qu’humainement je ne suis pas transporté. Après, tu as des entraineurs qui sont des charmants garçons et qui sont des buses finies. Quand Bielsa a signé, j’avais dit: « soit on va se régaler, car on va voir du bon foot, soit ça va être le bordel et on va bien rigoler ». Et bien en fait on a les deux… On a le bon foot et le bordel », constate Pierre Ménès, qui pense comme pas mal de monde que si l’OM enchaîne quelques bons résultats sportifs tout cela sera rapidement oublié et ajoutera un chapitre à l’histoire du club phocéen et de son entraîneur argentin 

Share