Il avait prévu une manif « Anti-Labrune », la police a tout gâché

Il avait prévu une manif « Anti-Labrune », la police a tout gâché

Photo Icon Sport

Il voulait faire une manifestation pour la reprise à l'OM, mais le responsable du Mouvement Labrune Démission avoue avoir été surpris par la réaction du club, lequel a fait venir la police.

Pour la reprise de l’entraînement, il y avait plus de policiers que de supporters ce lundi matin au centre Robert Louis-Dreyfus. Il est vrai que l’Olympique de Marseille avait demandé la présence de forces de l’ordre, sentant que quelque chose se tramait, une semaine après le taggage des murs de la Commanderie. Et visiblement les dirigeants de l’OM avaient été rencardés, puisque sur le site de 20 Minutes, le responsable du « Mouvement Labrune Démission » reconnaît qu’il avait prévu une manifestation ce lundi matin. « Je suis dégoûté. On ne venait pas pour foutre le bordel, on est pacifistes. Au moins ça veut dire que Vincent Labrune est au courant, c’est déjà ça. On va se mobiliser encore, mais plus à la Commanderie, c’est fini ça », prévient Benjamin, un étudiant marseillais de 20 ans, qui est à la tête du mouvement qui espérait réunir 300 supporters devant les grilles. Au final, et devant le déploiement des forces de l’ordre, la manif a fait évidemment un gros flop. Suite au prochain épisode, car il est évident que la police ne pourra pas veiller 100% du temps sur l’Olympique de Marseille.

Share