Gagner en jouant mal, Bielsa n'aime pas

Gagner en jouant mal, Bielsa n'aime pas

Photo Icon Sport

Littéralement libéré sur le troisième but de l’OM, Marcelo Bielsa commence visiblement à prendre goût à ces succès qui s’empilent au Vélodrome. Le technicien argentin voit son équipe conserver les commandes du championnat de France, même si ce ne fut pas évident contre une équipe de Metz qui a joué le jeu. Et c’est surtout à ce niveau que « El Loco » n’a pas été satisfait par le rendement des Olympiens. Et n’allez pas dire à Bielsa que la victoire fait tout oublier, ce n’est clairement pas le cas. 

« C’est un match où nous avons eu du mal à bien jouer. Gagner, qui était nécessaire, procure de la satisfaction, plus pour le résultat que la manière. On a eu des actions dangereuses mais notre manière de jouer n’a pas été claire. Les conditions de bien jouer étaient présentes après le but de Gignac. Payet a été déstabilisant en tant qu’organisateur du jeu et Ayew a eu un apport de poids. Malgré tout, on n’a pas eu de profondeur et on n’a eu du mal à être décisif en attaque. Je n’ai pas vu un manque d’occupation du terrain au niveau physique. On a eu des opportunités mais on a manqué de puissance pour plus les déstabiliser. Gagner sans bien jouer ? C’est une manière de voir la production de ce soir avec optimisme mais il est vrai que gagner quand on n’est pas bien est un ingrédient nécessaire pour le haut niveau. Cependant, cela ne peut jamais être vu de manière positive car je valorise beaucoup la constance et l’effort », a souligné Marcelo Bielsa, toujours aussi exigeant, et qui ne manquera pas d’étudier et de pointer du doigt les manques de son équipe en vue du déplacement de dimanche prochain à Monaco. 

Share