Doria raconte son enfer avec Bielsa à l’OM

Doria raconte son enfer avec Bielsa à l’OM

Photo Icon Sport

Muet dans la presse malgré sa mise à l’écart à Marseille en début de saison, Doria est devenu beaucoup plus bavard depuis son prêt à São Paulo cet hiver. Après avoir regretté que la relation entre Marcelo Bielsa et Vincent Labrune soit à l’origine de ses difficultés, le Brésilien ne s’est pas gêné pour critiquer l’entraîneur de l’OM, pas toujours correct avec ses assistants, et qui lui a par exemple préféré Jérémy Morel, latéral gauche de formation. 

« Le joueur qui évoluait au poste de défenseur central gauche était un latéral gauche. Il a réalisé de bonnes performances mais à l’entraînement, je me sentais meilleur sauf que je n’ai jamais eu l’occasion de le montrer, a dénoncé Doria dans un entretien accordé à ESPN. Je n’ai pas besoin de l’appeler El Loco. Je ne suis pas obligé d’être en accord avec certaines de ses attitudes, mais il a quelques façons d’être qui peuvent justifier ce surnom. Je l’ai vu maltraiter ses adjoints, pour des bêtises. Par exemple pour un stylo, il critiquait son adjoint qui n’en avait pas et qui était parti lui en chercher un », a raconté l’international Espoirs brésilien, avant de livrer quelques anecdotes.

« Une fois j’ai demandé à un équipier de me passer la balle. Il m’a demandé de me taire et m’a ensuite dit que je ne devais pas stimuler l’agressivité pendant les entraînements, a-t-il poursuivi. (...) Un jour, il m’a demandé de venir une heure plus tôt le lendemain à l’entrainement pour regarder des vidéos et analyser mon erreur. Je lui ai dit qu’il avait tort car c’est mon coéquipier qui avait commis une erreur. Je suis resté avec l’équipe B. C’était un choix et j’ai dû l’accepter. Mais je me sentais prêt et bien préparé pour tenir ma place en défense. » Contredire Bielsa n'était peut-être pas la meilleure des idées... 

Share