Alessandrini et Thauvin, les futures victimes de l’OM ?

Alessandrini et Thauvin, les futures victimes de l’OM ?

Photo Icon Sport

Il y a un peu de nouveau à l’OM. Lucas Ocampos est désormais totalement opérationnel après son arrivée à la dernière minute du marché des transferts, et André Ayew est revenu de la CAN, touché mais pas coulé par l’échec du Ghana en finale. Une concurrence qui sera la bienvenue à Marseille, où Romain Alessandrini et Florian Thauvin n’ont pas réellement su saisir leur chance pendant ce mois de janvier, comme le note l’ancien coach de la formation provençale, Gérard Gili. 

« Il y a désormais une concurrence entre quatre joueurs pour deux postes clés. A mon avis, Ayew est un titulaire indiscutable par le travail qu'il amène sur son côté. Car il faut savoir ce que l'on demande à ces joueurs, ils doivent attaquer et aussi défendre avec des allers-retours sans arrêt. C'est certainement le poste le plus exposé, donc Ayew est indiscutable et il y a Ocampos. Il a le talent pour percuter et dribbler, reste à savoir s'il a la capacité à se replier et défendre dans son couloir comme le demande Bielsa. C'est l'interrogation, mais s'il est capable de le faire, je pense que lui et Ayew peuvent prendre ces deux postes. Thauvin et Alessandrini ont intérêt à se remuer. Je pense qu'ils seront les premières victimes du retour d'Ayew et de l'arrivée d'Ocampos », a confié Gérard Gili dans les colonnes du Phocéen. Marcelo Bielsa, qui a souvent protégé Florian Thauvin, sorti sous les sifflets au Vélodrome lors des deux derniers matchs, va-t-il laisser de côté l’international espoir face à Reims ? 

Share