OM : Un attaquant et des ventes, Longoria change les plans au mercato

OM : Un attaquant et des ventes, Longoria change les plans au mercato

Photo Icon Sport

Sollicité par l’entraîneur André Villas-Boas pour l’arrivée d’un attaquant, Pablo Longoria ne se jettera pas sur le premier venu. Le directeur sportif de l’Olympique de Marseille veut agir sereinement, et sans pression sur le plan économique.

Persuadé que Valère Germain ne peut pas évoluer en pointe dans son dispositif, André Villas-Boas réclame avec insistance la signature d’un attaquant. Le coach de l’Olympique de Marseille espère l’arrivée d’un jeune prometteur, polyvalent et capable de prendre les espaces dans le dos des défenseurs adverses. C’est pourquoi son supérieur Pablo Longoria s’active pour trouver la perle rare. Mais la tâche s’avère compliquée pour le directeur sportif qui, à l’image du technicien, commence sérieusement à envisager un échec sur ce dossier.

« On travaille tous les jours pour trouver, ensemble, des solutions, a confié l’Espagnol au site officiel de l’OM. La connexion entre le côté sportif et la prise de décision est fondamentale. On n’a pas de pression car on veut attendre l’opportunité de consensus. Pour moi, le consensus avec le coach est essentiel. On doit trouver le joueur que l’on apprécie à des niveaux sportif et économique pour renforcer le club. Si cela arrive, On saisira l’opportunité mais pas en prenant le premier joueur qui passe. Si on ne trouve pas le joueur opportun, ce n’est pas une nécessité vitale de faire un attaquant. »

L’OM sans obligation de ventes

A en croire Longoria, le vice-champion de France ne serait pas non plus contraint de vendre ses meilleurs éléments pour des raisons économiques. « Il n’y a pas un montant de ventes parce que tu peux arriver au bilan final avec un bon business, c’est pour ça que la connexion entre le sportif et le business est fondamental, avec de bons résultats sportifs et avec le trading de joueurs, a expliqué le dirigeant. Mais on n’a pas un montant minimum à réaliser. L’OM n’est pas un club qui doit vendre tous les ans pour faire des résultats. On vendra si le bon prix arrive pour un joueur et si la situation est convenable. » Un discours à prendre avec précaution en période de mercato…