Sagnol siffle la fin des sifflets contre Thelin

Sagnol siffle la fin des sifflets contre Thelin

Photo Icon Sport

Recruté cet hiver comme un pari sur l’avenir mais aussi pour son potentiel à faire oublier Cheick Diabaté, Isaac Kiese Thelin reste pour le moment une énigme. Capable de peser sur les défenses, l’attaquant suédois ne trouve pas souvent la mire, mais demeure particulièrement précieux selon Willy Sangol. L’entraineur bordelais n’a donc pas du tout apprécié les premiers sifflets tombés des tribunes de Chaban-Delmas dimanche face à Lens. Il faut dire que Thelin avait été surpris par un ballon lui revenant dessus devant le but, manquant le cadre en première période, et avait ensuite enchainé par quelques gestes manqués. 

« J’ai entendu pendant le match, un ou deux petits mouvements d’humeur du public, par rapport à Thelin. Il faut quand même remettre les choses au point. Sur les quatre derniers matchs, c’est trois passes décisives. Trois passes décisives, à la sortie, ça nous fait six points. Quand on a des attaquants, on leur demande ou de marquer ou de faire marquer et Thelin, c’est un vrai pivot, qui s’est battu sans relâche tout le match, qui a été au duel. Il a pris la profondeur sans arrêt, il ne s’est pas ménagé… pour moi, il a été impressionnant. Il a peut-être manqué de finesse devant la cage ou dans certaines remises mais dans les efforts, c’est énorme ce qu’il a fait dimanche », a rappelé, dans les colonnes de 20 Minutes, l’entraineur des Girondins, pour qui le Suédois fait un travail de l’ombre mais décisif dans la bonne forme de son équipe.   

Share